Photos du lieu de camp scouts et éclaireuses 2017 et conseils du chef !

Chers scouts et éclaireuses,

Etre prêt c’est anticiper !  C’est pourquoi je vous adresse quelques photos et conseils de notre superbe lieu de camp 201 7 :


1- C’est où ?

  • A la Ferme de Grenand 21120 Crécey-sur-Tille. C’est en Bourgogne dans le département de la Côte-d’Or (Rien à voir avec l’année dernière)
  • Monsieur Chevalier, l’oncle de Pascaline, nous accueille sur sa propriété.

2- C’est quoi comme type de lieu de camp ?

  • Plusieurs petites prairies entrecoupées de bosquets, le tout au bord d’une immense forêt.
  • C’est pour le moment très sec, donc toutes les patrouilles se mettront en bordure de bois et feront leur table-à-feu dans le champ. Il n’y a pas de clôture là ou nous camperons.
  • Le bois à couper ne manque pas !!! Ce qui ne veut pas dire que les filles doivent tailler des baobabs pour faire des « hamacs surélevés ».
  • Les prairies sont immenses, sans piétinements de bovins et bien fauchées. On peut jouer dedans sans se casser les chevilles.

3- Les intendants vont-ils transpirer ?

  • Sur ce point, c’est le grand luxe : Un grand supermarché ATAC se trouve à 1.5 kilomètre, à l’entrée de Selongey. Donc nous prendrons seulement 2 vélos pour les deux troupes. Le reste se fera à pied pour l’aller et en voiture pour le retour.
  • Le supermarché est bien mieux que l’année dernière.

4- Des conseils du chef pour les installs ?

  • Du bois il y en a de toutes sortes.
  • La difficulté, c’est le terrain qui est caillouteux. Les trous vont être durs à creuser. Donc comme nous allons gagner de la place sans les vélos, chaque patrouille devra posséder une barre-à-mine et/ou une pioche ainsi qu’une bêche de jardin. Ne comptez pas uniquement sur les petites pelles pliantes sans quoi vous n’avancerez à rien.
  • Dans les bosquets, on trouve de nombreux tas de cailloux assez plats. Si j’étais C.P je tenterais une table-à-feu en pierre. C’est pas facile à réaliser bien rectangulaire mais ça a la classe quand c’est maçonné avec de la terre.

 

5- Les autres questions existentielles ? 

  • C’est pas un terrain à moustiques… ouf !!! mais … il y a des taons.
  • Pas de rivière à proximité mais robinet tout prêt et tonne-à-eau dans chacun des camps.
  • Le propriétaire a de nombreux bidons disponibles. Donc on se limite seulement aux bidons d’eau potable (avec bouchon). Genre 2×10 litres + 2x5litres avec marqué dessus « eau potable ».
  • Le raid peut se faire en totalité dans la forêt qui jouxte le bois. C’est immense et on passe « comme dans du beurre »!
  • Je vous donne les cartes IGN lors de la sortie du 24 juin prochain.
  • Pour les explos, rien de grandiose à proximité mais de jolis petits villages sympathiques.

Week-end de patrouille : 11-12 mars 2017

C’est par un week-end à Baron,

Que nous avons commencé notre excursion,

Sous un soleil de plomb.

Mais rapide fut notre désillusion!

Malgré le froid et la pluie,

Nous avons beaucoup ri!

Avec des mets fabuleux,

Et le vélo par un temps pluvieux,

La patrouille a passé un week-end merveilleux,

Tout en gardant ses coeurs joyeux!

La patrouille des Rossignols

⭐️Ep 2 : Blandine découvre la Sortie Spi !!

Hello !

Vous vous souvenez de moi ? Blandine ?!

Quelques semaines sont passées depuis ma discussion avec Diane et je pense pouvoir vous mettre dans la confidence… Ça y est : j’ai demandé à mes parents de m’inscrire chez les Etoiles et bientôt, j’intégrerai la Constellation [vous remarquerez que j’ai appris leur vocabulaire !] POUR DE VRAI !!!!!!!!!!! Laissez-moi plutôt vous raconter ma courte période d’essai…

Je suis allée à ma première activité il y a un mois de cela. J’avoue que je stressais un peu car je ne connaissais que Diane et j’ignorais beaucoup de choses sur la manière de faire un feu, de cuisiner, de jouer… bref, j’ignorais tout de la vie d’une Etoile.

Quand je suis arrivée sur le lieu le matin avec Diane, elle m’a dit que c’était une activité un peu spéciale, unique dans l’année. Il s’agissait de la « journée spi »…

  • « La journée quoi ???
  • Bah la journée spirituelle !…
  • On va prier toute la journée ?
  • Peut-être bien… Si les cheftaines veulent être tranquille et se la couler douce aujourd’hui, c’est peut-être leur programme… »

Je restais sans voix… Puis Diane éclata de rire !

  • « Mais non, je plaisante ! Les cheftaines sont super et ne t’en fais pas, ça va bouger aujourd’hui ! »

Ouf… 😉

La journée a commencé par un sketch des chefs et cheftaines. Pour ce que j’en ai retenu, l’Homme (et la femme aussi bien-sûr… Hihi !) est constitué d’un corps et d’une âme. Au début, le corps et l’âme étaient en parfaite harmonie et l’Homme était donc en paix. Mais le diable est venu couper le lien entre le corps et l’âme. Ils ne sont plus d’accord et se disputent sur la direction à suivre. L’Homme est alors tiraillé de toutes parts.

Notre but était donc de reconstituer ce lien pour que le corps et l’âme soient de nouveau d’accord. Pour cela, nous sommes allées dans différents ateliers pour jouer, écouter une histoire ou discuter et mieux comprendre le lien entre l’âme et le corps. A chaque atelier, nous gagnions un morceau de ruban que nous attachions les uns aux autres. A la fin, nous avions un immense ruban qui a permis à Dieu de relier de nouveau le corps et l’âme et de rendre la paix à l’Homme. Le diable a bien essayé de nous voler ce ruban, mais nous nous sommes battus pour le lui reprendre !

Le midi, nous avons fait un feu de bois sur lequel nous avons fait cuire des saucisses. Mhhh !!! Nous avons aussi fait un rugby [je n’ai pas bien compris les règles, mais en fait, je crois qu’il n’y en avait pas] !! 😉

Nous sommes aussi allées à la messe avant le déjeuner. Diane m’a dit que le prêtre était l’aumônier des Scouts de Caen. Je l’ai trouvé gentil et j’ai tout compris à son homélie !!! C’était la première fois que j’assistais à la messe en pleine nature, et sous trois arbres et un beau soleil, j’ai trouvé cela très beau.

La journée s’est terminée dans la bonne humeur ! Je sais bien qu’il ne s’agit que d’une sortie, mais je sais aussi que ce n’est qu’une petite partie de tout ce que je vais apprendre et découvrir cette année… J’ai donc hâte d’aller à la prochaine réunion pour mieux connaître la Constellation et poursuivre cette aventure !

Camp de Pâques des Hirondelles

         Nous sommes parties le samedi 8 avril, en train, pour nous rendre à l’abbaye de Lachalade, en Argonne. Le but de notre camp était de partir sur les traces des soldats de la première guerre mondiale. Nous avons donc pu visiter la région et découvrir son histoire. Nous sommes allées à Verdun, visiter la citadelle et l’ossuaire de Douaumont. Nous sommes également allées à Vauquois où nous avons pu avoir une super visite sur la guerre des mines (visite des galeries souterraines, des tranchées…). Nous sommes aussi parties en exploration, pendant une journée, en passant par la haute chevauchée et le ravin du génie (lieu de stockage du matériel français et de ravitaillement). Tout cela nous a permis de nous rendre compte de ce qu’il s’est réellement passé pendant les quatre années de guerre. Nous avons passé de supers moments entre nous, sous le soleil, et nous garderons un super souvenir de ce camp.