Mes chères patrouillardes,
Alors voilà, on entre dans une période particulière, où, alors qu’on se voyait au moins deux fois par mois, nous n’allons plus nous voir pendant un certain temps.
Je pense qu’il est donc nécessaire de se rappeler certaines choses afin de ne pas oublier le scoutisme. Pour la plupart, vous avez prononcé votre promesse. Et que ce soit il y a 6 ans ou seulement quelques mois, cet engagement ne doit pas tomber dans l’oubli.
Une patrouille, c’est comme une famille, on se soutient les unes les autres, on vit des aventures extraordinaires ensemble et c’est ce qui en fait son caractère si spécial. Notre but est de grandir toutes ensembles et de progresser dans la même direction : le Ciel. Et c’est dans cette unité que l’on vit les bons moments comme les plus difficiles.
On mesure la valeur d’une personne à ce qu’elle accomplit dans la difficulté. C’est à peu près facile de respecter les lois quand on est en camp scout, facile de rendre service quand il s’agit de faire cuire les pizzas pour la patrouille. Mais il est nettement plus dur de réaliser tout cela dans une période troublée comme celle que l’on traverse en ce moment.
« Le devoir du scout commence à la maison », ce principe réjouit souvent les parents, mais c’est aussi un devoir qui nous engage à respecter les lois peu importe l’endroit où l’on se trouve afin de faire preuve d’unité de vie. Et si vous l’avez oublié, le thème de cette année est « Aller au bout des choses ». Vous vous êtes déjà demandé comment l’appliquer ? Et bien c’est simple :
Continuez d’être scout en tout temps !
Les mesures sont certes restrictives, mais s’il y a une chose qu’elles n’empêchent pas, c’est de conserver un esprit scout ! Au contraire, c’est maintenant plus que jamais qu’il faut l’avoir. N’hésitez pas à aider les autres, à partager votre joie et votre entrain, à remonter le moral de ceux qui en ont besoin!
Alors, soyez fortes, soyez au service, soyez loyales à la patrouille, SOYEZ PRETES ! Prenez des nouvelles de chacune de temps en temps, aidez celle qui n’arrive pas à travailler chez elle, celle qui est malade, celle qui déprime et même celle qui va très bien mais à qui cela fera plaisir que l’on pense à elle.
Demain, comme aujourd’hui, il ne tient qu’à vous d’honorer votre engagement, de prier pour l’unité de la patrouille, de faire à la maison comme si vous étiez aux scouts. Vous en avez besoin, vos proches en ont besoin, la patrouille en a besoin !
Soyez certaines que, où que vous soyez, Notre Dame des Eclaireurs veille sur nous et intercède pour nous.
Fraternel Salut Scout,
Votre CP

Important : Ce message s’adresse à tous : éclaireuses, scouts, étoiles, louveteaux, ainées, raideurs, chefs, cheftaines, parents… Bref ! N’oubliez pas le scoutisme, il est souvent un soutien et gardez toujours un lien avec les personnes qui vous entourent. Un petit message à votre patrouille ou sizaine ne pourra que faire plaisir !