Pédagogie

  • Quel est le but des Scouts de Caen ?

Le but de notre association est de proposer aux parents un complément d’éducation qui vise « à faire grandir des jeunes capables de s’engager dans la vie en répondant à leur vocation de baptisés. »

Une aventure qui fait grandir : une école de la vie complémentaire à l’école des savoirs

  • La pleine santé du corps (Activité)
  • La liberté de l’esprit, (individualité)
  • Les Relations personnelles et fraternelles avec l’autre (sociabilité)
  • La débrouillardise (sens du concret)
  • La formation du caractère. (Personnalité)

Une aventure qui amène à s’engager :

  • Une véritable culture de l’engagement : « les petits oui »
  • Des engagements progressifs adaptés à chaque tranche d’âge.
  • La recherche de sa propre vocation qui passe par l’exemple (proximité de familles et du prêtre).

Une aventure qui chemine vers la sainteté.

  • Développer le sens de Dieu : Passage d’une vision horizontale à une vision verticale de notre société
  • Susciter la recherche permanente de la Sainteté.
  • Une foi qui rayonne et qui donne envie.

 

Les 10 moyens mis en œuvre pour assurer un scoutisme de qualité.

Mettre en place un scoutisme attrayant, exigeant et qui fait sens auprès des jeunes, demande de l’organisation et de la cohésion :

1 – Pédagogie 100 % scoute : Elle repose sur des règles et une façon d’être qui a fait ses preuves :

    • La loi scoute basée sur des affirmations positives dans laquelle on trouve des repères et des limites. C’est notre règle de vie en commun. Chaque année, les maîtrises travaillent individuellement autour d’un article de cette loi et en restituent les principaux enseignements aux plus jeunes.
    • La promesse, engagement personnel à respecter la loi scoute et à servir les autres. Elle est l’étape essentielle dans la vie d’un scout et chaque jeune est accompagné et aidé dans sa démarche par ses parents, ses chefs et l’aumônier.
    • L’uniforme avant tout pratique, solide, adapté à la vie en plein-air et abordable à tout budget. Par son foulard et ses insignes, il marque l’appartenance à un même groupe. Ainsi, celui qui le porte engage le mouvement par ses actions ce qui l’incite à la prudence et à une bonne tenue. De plus, il ne tend pas à faire ressorti les différences sociales.

2 – Qualité des maîtrises : Des chefs et cheftaines nombreux, présents et investis à qui nous laissons une grande autonomie pour mettre en place leur progression d’année. Cette progression suit toujours un thème d’année commun. Des temps de formation formels ou informels sont mis en place dans l’année pour cheminer ensemble dans notre tâche éducative.

3 – Système des patrouilles : des Raiders, Aînées, et chefs de patrouille à qui nous donnons la possibilité de créer des projets d’année ambitieux. Le système de patrouilles est primordial pour que chacun se sente investi d’un rôle qui le structure, le responsabilise et le fasse progresser. C’est là toute la clé de l’éducation : une responsabilité guidée et encadrée.

4 – Progression adaptée à chaque branche : Les Louveteaux et les Etoiles ont un carnet d’épreuves concret et progressif dans lequel chaque activité est récompensée par un badge ou un flot. Pour les scouts et les éclaireuses, les seconde et première classes viennent récompenser le succès à des épreuves qui reprennent les cinq piliers du scoutisme.

5 – Choix des lieux de camp : Que ce soit lors des sorties ou des camps, nous cherchons à
éduquer « au beau ». C’est pourquoi, nous faisons notre possible pour trouver des lieux calmes, ressourçants et sécurisés en pleine nature.

6 – Cohérence des activités : Un programme d’activités commun à toutes les branches pour permettre aux familles de s’organiser et de préserver des week-ends familiaux ainsi qu’un thème commun : « s’émerveiller », « être prêt », « se dépasser »,  etc…

 

7 – Dialogue avec les familles : Notre mouvement est avant tout familial car ce sont les parents les premiers éducateurs des enfants. C’est pourquoi nous tenons à cœur de garder un climat de confiance  avec les familles pour qui nous sommes accessibles en permanence. Plusieurs temps de dialogue et de réunion sont organisés afin d’écouter les remarques constructives et d’ajuster nos activités si besoin.

8 – Souplesse et capacité d’adaptation : Notre mouvement n’est pas dépendant d’une organisation régionale et nationale parfois « rigide ». Si une rencontre, un moment fort, un imprévu se profile, nous pouvons facilement nous adapter et ajuster nos activités toujours dans le sens du bien commun.

 

9 – Projets sur le long terme  : Le mouvement repose sur des maîtrises qui durent dans le temps, permettant ainsi des projets sur plusieurs années. Par exemple, nous proposons à chaque génération de scout de faire au moins une retraite à la montagne à un prix adapté à toutes les bourses. Ce type projet n’est envisageable que si nous pensons à organiser son financement au moins deux ans à l’avance.

10 – La convivialité : essentielle entre les jeunes, entre les maîtrises et entre les familles. Notre mission éducative ne peut se faire que dans un climat de confiance qui laisse place à la détente, aux rencontres et surtout au « plaisir d’être ensemble ». De nombreux repas, soirées, discussions sont organisés par les maîtrises et les jeunes afin de souder des amitiés solides et durables. Nous pensons que le développement d’un jeune passe en partie par la qualité des amitiés qu’il tisse.